» » LE PRINTEMPS A TOUTE FORCE !! Avril 2017

LE PRINTEMPS A TOUTE FORCE !! Avril 2017

Posté dans : Actu vignoble | 0

Je vous écris de Laure …

Regardant la vigne pousser, il est évident que la taille terminée fin mars joue en notre faveur ! La croissance extrêmement rapide de la végétation témoigne d’une vive montée de sève qui aurait occasionné des pleurs épuisants pour la vigne s’il avait fallu tailler ces jours-ci. Il importe de profiter au mieux de l’intense pression de sève pour que la pousse soit maximale avant la floraison.Printemps17-binome1Printemps17-binome2

La saison diffère de l’an passé en ce qu’avril et mai avaient été froids et laissé la vigne en dormance plus longtemps. Notre rythme de taille ayant été plus lent, les calendriers avaient coïncidé mais tout le cycle végétal s’était décalé ; tandis que cette année pas de pleurs, toutes les plaies de taille sont cicatrisées, l’afflux de sève est à la disposition des bourgeons immédiatement.  C’est une explosion végétale, les grappes sont bien visibles mais par superstition nous ne parlerons pas du potentiel de récolte. Le chemin est encore long !

Printemps17-binome4Printemps17-binome3Au pied des souches le travail est minutieux. Les labours d’automne ont recouvert l’herbe l’empêchant de se déployer trop largement au printemps.  A présent l’accès à la souche est facilitée où un travail précis et régulier de l’entre-pied évite de subir les attaques des escargots délogés de leur habitat.  D’ailleurs dans le passé il n’y avait pas de problème d’escargots, quand les gens travaillaient les sols !

Printemps17-binome6Printemps17-binome5Les paysages se réveillent, la garrigue se vêtit de ses plus délicats atours : les iris nains, l’Aphyllante, les tulipes sauvages, les orchidées sauvages, l’Ophrys araignée, l’Orchis homme pendu, le Céphalanthère allongé ou faux muguet, bientôt le Sérapias en soc, l’Orchis pyramidale et la grande danseuse, l’Orchis bouc ! Aussi les cistes multiples et enfin, cette année, cerise sur le gâteau, la musique des ruisseaux, ce «gargouillis » profond et joyeux qui résonne et réjouit nos oreilles car il est synonyme de réserve ; le paysan aime les réserves !
Jean-Louis Poudou

Printemps17-binome7Printemps17-binome8

Répondre